LA FRANCE QUI CAUSE EST HEMIPLEGIQUE

internetsteal

L’expérience accumulée par l’humanité depuis que nous sommes passés de quatre à deux pattes fait que pour rester en équilibre il est nécessaire de se reposer sur ses deux pieds. Ce concept, hautement novateur pour nos aïeux, n’a cessé de se décliner depuis, à mesure que l’Homme progressait vers la connaissance et ce faisant domestiquait le monde. Il en est de même en politique : à trop pencher dans un sens, on finit par se casser la gueule. Le mal français n’est pas à rechercher bien loin. Son élitisme uniforme et le terrorisme intellectuel qu’exercent les tenants du dogme du politiquement comme il faut sont responsables du marasme dans lequel nous pataugeons allégrement depuis trente ans. Si vous en doutez voilà de quoi participer à votre prise de conscience.

L’homme de droite à tous les droits à condition d’être de gauche

8521402665595Afin d’illustrer cet axiome, intéressons-nous à la polémique déclenchée par la nomination prochaine de Jacques Toubon au poste de défenseur des droits. Une foi de plus nous vivons au pays du père Ubu. En premier lieu le simple fait que l’on se sente obligé, dans les hautes sphères, d’appointer un défenseur à quoi que ce soit est d’un ridicule achevé. Nous avons des juges et des tribunaux pour faire respecter nos droits. Dès lors, quel besoin avons-nous de mettre en place des bidules, tous plus coûteux les uns que les autres, et qui finissent immanquablement, au bout du compte, par saisir la justice ? Vous me direz qu’il convient de créer les indispensables intermédiaires pour permettre à l’envieux ou au raté de dénoncer anonymement (cela va sans dire) celui qu’il jalouse et vous aurez raison. En dehors de perpétuer les usages en vigueur lors de la mise en œuvre du premier traité d’amitié franco-allemand signé à Montoire tous ces gadgets droitdel’hommistes ne servent à rien d’autre qu’à gaspiller un argent que nous n’avons plus. Alors que Pépère s’est trouvé une nouvelle marotte, celle de la simplification du mille-feuille institutionnel, voilà une simplification aussi utile qu’indispensable : fermer tous ces comités Théodule budgétivores.

jacques-toubon-

Comme nous n’en prenons pas vraiment le chemin, revenons-en au machin compassionnel qui est supposé défendre nos droits (ouarf ouarf ouarf), contre subventions sonnantes et trébuchantes. Jean Jacques Aillagon, lointain successeur de Toubon dans ce beau ministère de la Culture — que le monde entier nous envie, mais se garde bien de copier – (le ministère, pas Toubon) Jean-Jacques donc, a pris la défense de son compagnon de route en chiraquie, dans une vibrante tribune du Point. Il y proclame sa foi dans son camarade en écrivant ceci :

« Jacques Toubon a pu céder naguère à la stupide bipolarité de la vie politique française. Une pratique avec laquelle cet homme compétent et sérieux a rompu.”

En français, cette fulgurance se traduit à peu près par : Jacques Toubon a commis des erreurs dans sa jeunesse, mais que l’on se rassure, il a vu la lumière, mes frères, vous pouvez le désigner en toute conscience, il est authentiquement de gauche. Ouf ! Nous qui pensions stupidement, avec tout le bordel orchestré par la gauche, que Toubon était de droite, nous voilà rassurés.

Plus c’est gros, plus c’est faux, plus ça passe en boucle sur les chaines infos

84961673_o Avec cette nomination, nous avons assisté à ce que la « bolchosphère » produit de meilleur. Tout ce qui compte dans ce milieu qui œuvre pour le bien, vous l’aurez compris, s’est très vite mobilisé autour de l’homophobie supposée de ce brave Toubon. Certes, Jacques ne compte pas au nombre, sans cesse grandissant, des homopoliticus. Son hétérosexualité fut même, un temps, aussi légendaire dans les salons de l’Hôtel de Ville de Paris que celle de son Maître que ces dames gratifiaent du sobriquet flatteur de « 5 minutes douche comprise ». L’histoire ne dit rien de l’endurance de l’ancien Maire du 13ème arrondissement de Paris. En revanche la nouvelle légende noire de l’Assemblée veut faire de lui un anti gay virulent.

ob_0cbd46_liberte-de-penserRendez-vous compte, en 1982, il aurait voté contre la dépénalisation des relations homosexuelles (sic !). Un crime impardonnable en notre République communautariste et très gay-friendly-dans-l’air-du-temps-écolo-comme-il-faut. C’est là que le gogo condamne et que le curieux s’interroge. Comment se fait-il qu’à l’instar de la peine de mort, la « dépénalisation de l’homosexualité » (re sic) ne soit pas plus universellement célébrée et festivement commémorée au titre des grandes conquêtes sociétales de la gôôôche de gouvernement ? Et l’affreux curieux de creuser la question pour découvrir qu’en réalité, en 1982, les partisans de l’intelligence ont dépénalisé le fait, pour un majeur, d’avoir des relations à caractère homosexuelles avec un mineur… Réfléchissons un peu, si les relations homosexuelles avaient été criminalisées dans notre pays, comme elles le furent dans l’Angleterre victorienne, par exemple, pourquoi l’élite homosexuelle européenne en général et anglaise en particulier voyait-elle notre pays comme un havre de liberté (avant 1981) ?

Tout ce que cette lamentable bronca anti Toubon nous prouve, c’est que ses opposants sont plus sectaires que rigoureux et qu’en 1982 l’homme était encore de droite. Il s’était alors opposé à la dépénalisation du détournement de mineur. Rien de plus, rien de moins, mais c’est sans doute déjà top pour les « défenseurs » des droits à sens unique.

Vive la diversité !

1011083_279555472188139_2013528719_n-366x518La France qui cause n’a pas de mots assez durs, ni de stigmatisations trop vives pour pointer du doigt le manque de diversité dans le Paysage Audiovisuel Français qu’elle truste. Ce faisant elle scie, avec une étonnante vivacité, la branche sur laquelle elle trône depuis quarante ans, mais je partage assez ce point de vue. Il est exact que la société française est plurielle et que les journalistes de l’audiovisuel ne la représentent que très partiellement voire très partialement. Je diverge cependant sur les moyens à mettre en œuvre pour y remédier. Là où le politiquement correct – qui abhorre le mot « race » – veut plus de « couleur » dans le PAF, je me contente de souhaiter plus d’idées. Peu m’importe la couleur de celui (ou celle) qui porte la contradiction, pourvu qu’elle existe. En effet, lorsque 80 % des journalistes se déclarent de gauche dans un système politique où le Front National atteint 25 % des suffrages exprimés et où seul un million de voix sur quarante-six permirent le « triomphe » du Moi Président sur l’hydre Sarkozy en 2012, je me dis qu’un peu de pluralité ne nuirait pas à mon pays.

10308173_10152401086242566_6751187155191038113_nDans un même registre, il ne serait pas inutile que nos élus soient un peu plus représentatifs du pays. Dans la nouvelle législature, on compte 185 fonctionnaires et enseignants contre 32 cadres du privé. Si l’on ajoute à cela les retraités, on arrive à un nombre ahurissant de pensionnés d’État parmi nos « représentants ». Il ne faut pas s’étonner, dans ces conditions, que le premier réflexe de nos dirigeants soit d’augmenter les impôts pour préserver notre mondialement célèbre « modèle social français ». Il est, en effet, très rare que les moutons se tondent eux-mêmes. Enfin, je n’aurai pas la cruauté de demander à ce que l’économie soit traitée par des gens sérieux alors qu’elle est « enseignée » par des trotskistes. Un petit nombre de journalistes s’exercent, dans ce domaine, à la liberté d’esprit. Est-ce parce que la matière est sous enseignée et totalement ignorée des Français que la liberté de penser y est plus grande ? Toujours est-il qu’il est plaisant de constater les bottages des culs pompeux des Eli Cohen et autres Jacques Attali, régulièrement administrés par les Nicolas Doze et autres François Langlet. Ceci dit, la route vers la liberté est semée d’embuches et je ne doute pas que d’ici peu ces « ultras libéraux » soient traités en paria par toute leur profession, à l’instar des Yvan Rioufol et autres Élisabeth Levy. C’est qu’il ne fait pas bon penser de travers dans un pays qui considère le Figaro comme un journal de droite.

tw_00_hollande_tvb_

Les choses bougent. Lentement mais sûrement, le carcan qui obstrue la pensée française se fendille. Les œillères ne remplissent plus que très imparfaitement leur rôle et les comparaisons internationales nous prouvent, de plus en plus, que malgré les prescriptions des eunuques du sérail, nous faisons fausse route. Combien de catastrophes devrons-nous cependant encore endurer pour que notre vieux pays se prenne enfin en main et se redresse ? Nous ne sommes surprenants que lorsque nous sommes au pied du mur. Pour ce qui est de ce type d’obstacle de briques, nous nous sommes dotés d’un moteur de fusée pour nous précipiter dessus en klaxonnant. François Hollande – qui ne comprend toujours pas ce qu’il fait là – déploie une énergie hors norme pour nous envoyer nous y fracasser. Il est le pur produit d’une élite qui s’est acharnée à débusquer le plus stupide des siens, pour être sûr que rien ne change jamais. Pourtant, à trop tirer sur la ficelle, elle finit par se rompre et en la matière, notre intelligencia n’aura jamais produit de meilleur sécateur que son Président Normal.

bf0350e7

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Une Réponse to “LA FRANCE QUI CAUSE EST HEMIPLEGIQUE”

  1. Ribus Says:

    ’ » ….appointer un défenseur à quoi que ce soit est d’un ridicule achevé.. » : Pas tant que çà car la mission première de ces machins est de recaser des collègues politiques en bout de course. L’institut du monde arabe pour Lang répond à la même nécessité, ou le CESE pour Delevoye.

    Les hauts fonctionnaires ne sont pas en reste avec les AAI (autorité administrative indépendante). Lisez le rapport du Sénat sur ce sujet. L’IGF a aussi sorti un rapport là dessus il y a un ou deux ans.

     » il a vu la lumière, mes frères, vous pouvez le désigner en toute conscience, il est authentiquement de gauche… » Et oui, ils sont très puissants les frères et effectivement Toubon est quasiment de gauche comme Chirac l’était.

    « les journalistes de l’audiovisuel ne la représentent que très partiellement voire très partialement…. » Pas du tout ; ce sont des organes de pure propagande. Je vous invite à consulter le site POLEMIA avec ses liens et à regarder TV libertés tout çà sur internet. Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :